The Shorter PROMIS Questionnaire

Brought to you by
PROMIS logo

Répondez à chaque question utilisant une échelle de 0 à 5 sachant que:

0 = Ne me decrit pas bien
5 = Me décrit Bien


Male Female
1. Mon rapport au café est si particulier que je ne me sens vraiment moi-même que lorsque j'en bois.
2. J’ai du mal à laisser passer une occasion d’avoir un rapport sexuel sans lendemain ou de façon illicite.
3. Je suis souvent si fatigué(e)  par le sport qu'il m'est pénible de marcher ou de monter des escaliers.
4. Je constate que d’avoir la tête qui tourne n’a souvent aucun rapport avec ma décision d'arrêter de boire de l’alcool.
5. J'ai tendance à rechercher ou à adopter des positions de pouvoir ou d'influence qui me permettent de rapidement dominer les autres (matériellement et/ou affectivement).
6. Je préfère fumer des cigarettes toute la journée plutôt qu'à des moments précis.
7. Je constate que la somme d'argent que j'ai gagnée ou perdue n'a aucune incidence avec ma décision d'arrêter de jouer ou de prendre des risques inconsidérés.
8. Je suis mal à l'aise lorsque je fais des courses avec d'autres personnes car leur présence limite ma liberté de mouvement.
9. J'apprécie tout particulièrement les effets puissants des drogues douces.
10. J’ai tendance à considérer la nourriture non pas comme une réponse à ma faim mais plutôt comme une récompense au stress que j'endure.
11. J'ai peur d'être jugé(e) comme (et peut-être de devenir) une personne sans cœur, si je ne montre pas ma capacité à me sacrifier pour les autres au quotidien.
12.  J'ai pris un travail que je déteste non pas par nécessité,  mais pour m'occuper.
13. Au restaurant ou chez moi, j'essaye souvent de persuader les autres de choisir des plats que j’aimerais,  bien que je refuserais sans doute, de les manger.
14.  J'ai tendance à m'enorgueillir de ne jamais être un fardeau pour les autres.
15.  Je ressens une tension accrue lorsque vient le moment de prendre mes médicaments.
16.  J'ai tendance à me sentir trahi lorsqu'un de mes proches s'occupe de quelqu’un d’autre.
17. J'aime particulièrement acheter durant les soldes et je me retrouve donc avec bien plus que ce dont j'ai besoin.
18. Je constate que de prendre seulement un verre, non seulement ne me satisfait pas, mais m'encourage à en boire plusieurs.
19. Je préfère faire du sport seul(e) plutôt qu'en compagnie d'autres personnes.
20. D’autres ont régulièrement exprimé des inquiétudes importantes à propos de ma conduite sexuelle.
21.  J'ai tendance à utiliser le tabac comme une source de confort et d'énergie même lorsque je n'ai pas envie de fumer.
22.  Je préfère boire mon café tout(e) seul(e) plutôt qu'en compagnie des autres.
23.  J'ai tendance à utiliser la nourriture comme une source de réconfort même lorsque je n’ai pas faim.
24. Je sens monter de la tension et de l'excitation en moi quand je sais que je vais avoir de la drogue. 
25. Tout ce que je fais pour les autres fait qu’il me reste peu de temps pour ma vie privée.
26.  J'ai tendance à travailler plus rapidement et plus longtemps que les autres de mon niveau, de sorte qu'il leur est difficile de me suivre.
27.  Je ne me sens vraiment moi-même que lorsque quelqu’un d’autre s'occupe exclusivement de moi.
28.  Il me serait plus douloureux de me priver de café que d'un ami proche.
29.  Il m'est difficile de ne pas prendre une position de pouvoir ou d'influence quand cela m'est possible alors que je n'en ai pas vraiment besoin et que cela m’est même inutile.
30.  Je suis fier(e) de la rapidité à laquelle je peux avoir un rapport sexuel avec quelqu’un et je trouve que la sexualité avec un inconnu est excitante.
31. J'ai régulièrement volé ou je me suis servi du café chez les autres bien que j'ai assez d'argent pour en acheter.
32.  Je préfère être seul(e) pour m'occuper des autres plutôt qu'en faisant partie d’une équipe.
33.  Je m'efforce toujours de faire du sport plusieurs fois par jour.
34. Quand je mange avec d'autres, j'aime être accompagné d'amis proches ou des membres de ma famille sur lesquels je peux compter afin qu'ils finissent certains plats pour moi.
35.  D’autres s'inquiètent que je ne fasse pas assez de choses pour mon propre plaisir.
36.  Quand j'ai trop travaillé et que je deviens irritable et surmené, j'ai tendance à me sentir arrogant(e) ainsi qu’un peu honteux (se).
37.  Après avoir bu de l'alcool, il m'est arrivé d'avoir une perte de mémoire de dix minutes ou plus lorsque j'essaye de me rappeler ce que j'ai fait la veille.
38.  Mon entourage s'est inquiété plus d'une fois concernant ma consommation de médicaments.
39.  J’essaye d’éviter de vexer les autres à tout prix.
40.  J'ai tendance à sortir des personnes qui se sont mises dans le pétrin au travail même quand cela ne me regarde pas.
41. Mon entourage a régulièrement exprimé des inquiétudes sérieuses concernant ma consommation de drogue.
42. Je prends plus que la dose prescrite de médicaments quand cela me semble nécessaire.
43.  Je consomme de l'alcool pour me réconforter et me donner des forces.
44.  Je remarque que de me sentir rassasié n’influe pas ma décision d'arrêter de manger.
45.  J'ai tendance à donner (pour rendre service aux autres) et à ne pas compter mes dépenses bien qu'elles augmentent progressivement.
46.  Je remarque que d'achever un projet précis ne correspond en rien avec ma décision d'arrêter de travailler.
47. J'ai peur de grossir ou de devenir particulièrement irritable ou déprimé(e) si j’arrêtais totalement de fumer.
48.  J'ai tendance à utiliser le shopping comme source de réconfort même si je n'ai besoin de rien.
49.  Je ressens un vide lorsqu'une personne dont je m'occupais se porte mieux. J'ai d'ailleurs parfois ressenti de l'amertume lorsque je ne me sens plus utile.
50.  Je constate parfois que je prends du poids même lorsque que j'essaie de suivre un régime.
51.  J'ai tendance à avaler le premier verre d'alcool assez rapidement.
52.  J'ai tendance à calculer ma consommation de café afin que les autres ne puissent s'apercevoir de la quantité totale que je consomme.
53.  Je me suis constitué une liste tellement importante d’aliments « interdits » qu’il me reste très peu de choses que je peux manger.
54.  J'aime être trempé(e) de sueur quand je fais du sport.
55.  J'ai le sentiment que l'on exprime de plus en plus d'inquiétudes au sujet de mes relations.
56.  Lorsque je travaille avec d'autres personnes j'ai tendance à cacher le temps et les efforts déployés dans mon travail.
57.  Souvent je mâche un aliment que je retire ensuite de ma bouche pour le jeter.
58. Dans mes relations j'ai tendance à rester loyale(e) et fidèle sans tenir compte de ce que je peux endurer.
59.  Je fais du shopping au cas où je trouverais quelque chose dont j’ai envie.
60.  Je ressens comme une tension ou une excitation quand j'achète des substances caféinées ou lorsque je regarde des publicités qui s'y rapportent.
61.  Lorsque je fais du shopping avec des membres de ma famille, des amis ou d'autres personnes, j'ai tendance à cacher l'étendue de mes achats.
62.  J'aime me rendre utile même lorsqu’ils n’apprécient pas ce que je fais.
63.  J'éprouve le besoin de trouver une personne avec qui être proche quand mon (ma) partenaire est absent(e) même pour une courte période.
64.  Je constate souvent que ma première consommation de tabac de la journée ne me satisfait pas mais me donne envie d’en consommer plus.
65.  J'ai volé ou détourné de l'argent afin de couvrir des dettes de jeux ou couvrir mes pertes d'argent dans des placements risqués.
66.  Je constate que me défoncer me détend, ce qui me pousse à consommer encore plus de drogues si j'en ai la possibilité.
67.  J'ai tendance à garder des projets sous le coude au cas où j’aurais un peu de temps, même si ce n’est que quelques minutes, à perdre.
68.  Je ressens de la tension et de l'excitation lorsque je suis sur le point faire de l'exercice.
69.  J'ai tendance à utiliser mon abnégation et ma préoccupation pour les autres comme une source de confort et de force.
70.  Je ne laisserais pas passer une opportunité d’avoir un rapport sexuel même si je viens d’en avoir un avec une autre personne.
71.  D’autres se sont déjà sérieusement inquiétés au sujet de ma consommation excessive de nourriture.
72.  Je préfère exercer du pouvoir et de l'influence dans mes relations plutôt que d’être vulnérable.
73.  J'ai régulièrement couvert le travail et les responsabilités des autres même quand je n'avais pas besoin de le faire. 
74.  Dans ma jeunesse (et encore maintenant) j'avais une bonne 'descente' d'alcool qui faisait que les autres semblaient plus saouls(es) que moi.
75.  Je constate que lorsque j’ai conquis une personne sexuellement je vais me désintéresser de celle-ci au profit d'une autre conquête potentielle.
76. J'ai tendance à consommer des drogues comme une source de réconfort et de force.
77.  Il serait plus douloureux pour moi de renoncer à des jeux de hasard ou à la prise de risques que de renoncer à une amitié.
78.  J'ai tendance à trouver de nouvelles liaisons dans les jours ou les semaines qui suivent l'échec d'une liaison précédente.
79.  J’accepterais une proposition inattendue pour faire du sport même si je viens de terminer ma propre séance de sport régulière.
80. Je fais tant d'achats (épicerie, bonbons, produits ménagers, livres, etc.…) que cela me prendrait un mois pour tous les consommer.
81.  J'ai tendance à voir du monde que si quelqu'un est à mes côtés pour s'occuper de moi.
82.  Je trouverais bizarre de laisser la moitié d'un verre d'alcool.
83.  J'ai continué à fumer malgré un gros rhume ou un problème respiratoire encore plus sérieux.
84.  Je préfère avoir des réserves de provisions en cas de guerre ou de catastrophe naturelle plutôt que de me trouver en manque.
85.  Je préfère manger seul(e) plutôt qu'accompagné(e).
86.  J'ai tendance à accepter de prendre la part de travail d'un proche alors que je n'ai pas encore achevé ma part de travail.
87.  Je ressens une grande excitation quand je trouve quelqu'un de nouveau pour s'occuper de mes besoins ou que je trouve une nouvelle manière par laquelle mon partenaire peut mieux s’occuper de moi.
88.  Je constate, régulièrement, que je consomme toute ma réserve de drogue alors que j'avais l'intention d’en garder pour d’autres occasions.
89.  Mon entourage s'est inquiété régulièrement et sérieusement de mon penchant pour le jeu ou la prise de risque.
90.  J'ai tendance à m’assurer d’avoir un contact sexuel à tout prix plutôt que d'attendre la disponibilité de mon/ma partenaire après une absence ou une maladie.
91.  J'ai tendance à penser qu'une amitié consiste à ce que l'on s'occupe vraiment de moi.
92.  Si mon approvisionnement en médicaments devait être strictement contrôlé,  je me rabattrais sur de vieux comprimés même si leur date de péremption était largement dépassée.
93. Je ne considère pas tellement mes achats comme un besoin mais plutôt comme une récompense pour tout le stress que j'ai pu endurer.
94. J'ai tendance à accepter des opportunités de jeux ou de prise de risques même si je viens de terminer un tournoi de jeux ou un projet d’investissement.
95. Après avoir réellement beaucoup trop mangé, j'ai tendance à me sentir d’une humeur rebelle et en même temps déçu par moi-même.
96.  J'ai peur de ne plus gérer ma vie et que l'on profite de moi si je renonce au pouvoir et à l'influence que j'exerce actuellement.
97.  Je pense que je ne suis réellement moi-même que lorsque je fais du sport.
98. J'ai tendance à m'assurer que j'ai une réserve de drogues ou d'argent pour m'en procurer avant de me concentrer sur d'autres choses.
99. Certains (par exemple des médecins) disent qu'ils/elles seraient assommé(e)s par la consommation d’une fraction des médicaments que je prends régulièrement.
100. J'aime tout particulièrement manger des crudités ainsi que des choses salées ou acides.
101. J'ai régulièrement remis en question le pouvoir ou l’influence que pouvaient avoir les autres alors même qu'ils en avaient beaucoup moins que moi.
102.  Mon entourage s'est sérieusement inquiété de l’excès de temps que je passe à travailler.
103.  Je me sens épanoui(e) quand je rends service à quelqu'un.
104.  Je constate que ma consommation de tabac augmente ou diminue quand je ne bois pas d'alcool, quand je ne consomme pas de drogues ou que je suis au régime.
105.  J'ai tendance à considérer le sport comme une source de force et de réconfort même quand je suis en forme et que je n'ai pas besoin d’en faire plus.
106.  Je constate que d’avoir tout le pouvoir et l'influence nécessaire dans ma vie personnelle et professionnelle n'a rien à voir avec le moment où je décide de ne pas en rechercher plus.
107.  Je constate que j’augmente ma consommation d’autre produits caféinés quand je ne consomme pas mon produit habituel. (ex. boire plus de coca si j’ai arrêté le café)
108.  Je préfère jouer ou prendre des risques tout au long de la journée plutôt qu'à des moments précis.
109.  Quand je partage un repas avec d'autres personnes, j'ai tendance à calculer le temps que je mets à manger car cela me sert de stratégie pour cacher aux autres la quantité de nourriture que je consomme réellement.
110.  J'ai souvent été infidèle malgré une relation sérieuse.
111. Je constate que j'ai tendance à être dans l'abnégation et le sacrifice dans la plupart de mes relations avec les autres.
112.  Je constate que les doses précédentes de mes médicaments ne soulagent plus mes symptômes.
113.  Je préfère grignoter toute la journée plutôt que d'avoir faim.
114.  J'ai déjà eu trois (ou plus) partenaires sexuels réguliers en même temps.
115. Quand j'ai consommé(e) trop de caféine j'ai tendance à me sentir d’une humeur rebelle et en même temps déçu par moi-même.
116.  J'ai déjà eu trois tailles de vêtements différents, voire plus, dans ma garde-robe d’adulte (sans être enceinte si vous êtes une femme).
117.  J'ai régulièrement donné des conseils aux autres sans que l'on me demande d’aide.
118.  J'ai tendance à me mettre en position de force même si ce n’est pas nécessaire.
119. Lorsque je mange des quantités raisonnables, j'ai tendance à me sentir déçu(e) et même en colère contre moi-même. Mais en même temps, je me sens légèrement soulagé(e).
120. J'ai tendance à utiliser le jeu ou la prise de risque comme une source de réconfort ou de force même si je n’ai pas particulièrement envie de jouer ou de prendre de nouveaux risques.
121.  Je continue à prendre des médicaments parce que je trouve que ça m’aide,  bien que les symptômes pour lesquels ils m’avaient été prescrits ont disparus.
122. Je trouve difficile de laisser en suspens des éléments d'une conversation où j'essaie d'être utile.
123.  Je ne me sens bien que lorsque je fais du shopping.
124.  J'ai tendance à devenir irritable et impatient(e) quand les gens s'occupent d'eux-mêmes plutôt que de moi.
125.  Si j'avais été à court de médicaments j'en aurais pris d'autres même si je n’étais pas sûr(e) des effets.
126.  Je recherche et saisi toutes les occasions possibles d’exercer du pouvoir et de l'influence sur les autres.
127.  Je reste souvent éveillé(e) une partie de la nuit afin d'avoir des conversations pour « aider » l’autre.
128. J'ai déjà accepté d’avoir un rapport sexuel avec quelqu'un qui me déplaisait.
129.  Je fais régulièrement assez d’exercice pour être suffisamment fatigué(e) pour dormir.
130.  Dans une nouvelle relation je suis mal à l'aise tant que je ne suis pas en position de force.
131.  Je fumais avant de me rendre à une soirée où je ne pouvais pas fumer.
132.  Si n’ai plus de cigarettes, j'accepte de fumer une marque que je n'aime pas forcément.
133.  Quand je commence à travailler, j'éprouve de la difficulté à arrêter et à me détendre.
134.  Je deviens irritable et impatient(e) si lors d’un dîner convivial ou professionnel mon hôte ne m'a pas offert de boisson alcoolisée dans les dix premières minutes.
135.  Je jouerais ou prendrais un risque à la première opportunité par crainte de ne pouvoir le faire plus tard.
136. Si je sais que je vais à une soirée où il n’y a pas d’alcool, je prendrais un verre avant de sortir.
137.  Si le jeu de hasard ou la prise de risque que je préfère n'était pas disponible, je jouerais à autre chose qu'habituellement j’aime moins.
138.  Je suis conscient(e) qu'une fois que j’ai mangé certains aliments, j’ai du mal à contrôler ce que je mange pour le reste de la journée.
139.  Je suis en colère ou impatient(e) durant les repas si on essaye de me persuader de manger autre chose.
140.  Je bois souvent beaucoup plus d'alcool que j'en avais l'intention.
141.  Je deviens irritable et impatient(e) si mon approvisionnement de drogues est retardé de dix minutes ou plus, sans raison valable.
142.  Je mange souvent rapidement un repas ou je le saute tout simplement pour boire du café.
143.  J'ai tendance à consommer plus de drogues si j'en possède plus.
144.  J'évite souvent de prendre des repas en prétextant que j'ai déjà mangé alors que ce n'est pas vrai.
145.  Je suis souvent capable de boire vingt tasses de thé/café/coca etc. pendant la journée.
146.  Je fume souvent pour calmer mes nerfs.
147.  Je deviens mal à l'aise et impatient(e) s'il y a une interruption  de dix minutes lors d’une séance de jeux.
148.  J'ai tendance à changer de partenaire si le sexe devient routinier.
149.  J'aide souvent quelqu'un de proche plus que j'en ai l'intention.
150.  Je me sens vraiment en contrôle de mes émotions lorsque l’on me rend service d’une manière ou d'une autre.
151.  Je fume beaucoup plus que j'en ai l'intention.
152.  Certains aliments me font souhaiter que je peux manger comme les autres mais je constate que je n’y arrive pas.
153.  Je deviens mal à l'aise ou impatient(e) si la prise de mes médicaments prescrits est  retardée de dix minutes. 
154.  J'emporte souvent des tenues de sport lorsque je sors au cas où l'occasion de faire du sport se présenterait.
155.  Je me sens vraiment moi-même que qhand je m’occupe des problèmes émotionnels et relationels des gens que j'aime.
156.  Je fais du shopping pour me calmer.
157.  Je me retrouve souvent prenant plus de médicaments prescrits que j'en ai l'intention.
158.  Je me sens le plus en contrôle de mes émotions quand je rends service d'une manière ou d'une autre.
159.  J'ai consommé des drogues avant de partir pour une soirée si je sentais que je n'aurai pas l'occasion de le faire plus tard.
160.  Quand je sens que ma position de pouvoir ou d'influence est menacée j'ai tendance à négliger les autres aspects de ma vie.

Le SPQ a été remanié et a également reçu un nouveau système de notation. Malheureusement, il n'est pas disponible dans votre langue pour le moment. Bien que ce test est toujours utile, si vous pouvez répondre aux questions en anglais, nous vous recommandons d'essayer notre version anglaise.